Les commissaires anonymes

À PROPOS

Les commissaires anonymes
Unité de recherche et d’action artistique

Cécile Roche Boutin, commissaire et designer, et Mathilde Sauzet Mattei, commissaire et artiste, composent Les commissaires anonymes, une unité de recherche et d’action artistique. Publications, expositions, workshops et performances sont les formats mis en œuvres pour une recherche sur les représentations et les expériences d’une subjectivité collective.
Impliquées dans les réseaux de l’art et du design, Les commissaires anonymes travaillent sur des problématiques liées à l’émancipation individuelle et collective, au rôle des pratiques artistiques dans l’innovation sociale et entrepreneuriales, à la place des langages abstraits dans la pensée politique, à la nécessité de processus expérimentaux et de dispositifs critiques dans production culturelle.
Dans cette démarche, le commissaire est envisagé comme auteur et médiateur de langage : Cécile Roche Boutin et Mathilde Sauzet s’attachent en effet à jouer le rôle d’interface, pratique et théorique, entre différentes parties prenantes d’un projet à dimension artistique, politique et sociale. Pour chaque contexte de travail, elles créent les conditions d’un dialogue dans lequel l’implication de l’art enrichie les problématiques et les réactions d’une situation donnée.

Installées à Paris et à Bruxelles, Les commissaires anonymes se sont impliquées dans l’équipe de direction artistique de la biennale Evento (Bordeaux, 2011), ont collaboré avec les galeries XPO (Paris, 2012), Eva Meyer (Paris, 2013) et le programme Nouvelles Vagues/dans Paris organisé par le Palais de Tokyo (2013). En 2014, Cécile Roche Boutin et Mathilde Sauzet Mattei ont fait partie de l’équipe de direction de Poppositions Off Fair, foire alternative d’Art Brussels, pour laquelle elles ont réalisé avec cinq collectionneurs belges l’exposition Avez-vous le gout barbare ? (2015). Dans le cadre de la Capitale Culturelle Mons 2015, Les commissaires anonymes s’associent au réseau d’architectes et designers ConstructLab pour Mons invisible, l’activation temporaire d’un lieu de résidences et d’expérimentations artistiques et citoyennes dans le jardin-terrasse d’un ancien site militaire.
Parallèlement à des publications ponctuelles d’articles et de critiques pour les web-revues comme Strabic.fr, ou Mouvement.net, Les commissaires anonymes développent un travail d’édition dont le premier livre ELDORADO MAXIMUM, Nouvelles typologies de l’eldorado contemporain est paru en mai 2015 et le second titre L’ILE DES REUNIONS, Méthode de réunions collaboratives pour une approche affirmative de l’incertitude en juin 2016.

Cécile Roche Boutin (FR, 1987) est diplômée d’un DNSEP de Scénographie & Espace public de la Haute Ecole des Arts du Rhin à Strasbourg (HEAR, France, 2012) et d’un Master de sociologie des pratiques culturelles à l’université Paris X (Nanterre, France, 2013). Depuis 2013, Cécile Roche Boutin a développé avec le cabinet de conseil Passage Management des compétences liées au design d’outils de travail collaboratif et à la facilitation de processus créatifs en entreprise. En 2016, elle a rejoint le collectif Codesign-it ! au sein duquel elle participe des projets de méthodologie critique et la conception d’environnements de travail expérimentaux.

Mathilde Sauzet Mattei (FR, 1987) est diplômée d’un DNSEP de Scénographie & Espace public de la Haute Ecole des Arts du Rhin à Strasbourg (HEAR, France, 2012) et d’un Master Art Research & Praxis du Dutch Art Institute à Arnhem (DAI, Pays-Bas, 2016). Elle est auteur de divers articles pour des revues et des volumes collectifs. Elle a développé l’édition de livres pour Les commissaires anonymes et aime à faire de son travail d’écriture un médium expérimental support à la parole, au discours et à la performance. En 2014, elle a été lauréate de la fondation Christophe Merian/Basel pour la bourse de résidence de l’Atelier Mondiale (Belgique, 2014).

inclure/foot